Durant plusieurs siècles, l'Italie se positionna au sommet de la création artistique et culturelle européenne, au travers ce qui est désormais connu sous le nom générique de Renaissance, correspondant aux périodes du Trecento, Quattrocento et Cinquecento.


L'architecture et la Renaissance italienne

Nous avons vu qu'au XVème siècle, les traités d'architecture se multiplient grâce à l'imprimerie et sont pour la plupart dans la droite ligne des constatations établies par Vitruve dans son ouvrage "De architectura". La ville de Florence fut le berceau de cette rupture de l'architecture avec les traditions médiévales.

Parmi les principales personnalités en la matière, se distinguent Leone Battista Alberti, Donato d'Angelo Bramante, Filippo Brunelleschi, Léonard de Vinci et Andrea Palladio. L'architecte sort enfin de l'anonymat (on connaît que très peu les noms des principaux architectes du Moyen-Age) et bénéficie d'une reconnaissance sociale sans précédents, hormis peut-être sous l'Egypte ancienne et le fameux Imhotep.

  • Architecture religieuse

Si l'architecture gothique privilégiait la verticalité et la prouesse technique, l'architecture de la Renaissance italienne privilégie les lignes horizontales et l'harmonie des volumes. Les ordres antiques réapparaissent sur les chapiteaux des colonnes. Des éléments de décoration empruntés à l'Antiquité fleurissent sur les façades : bas-reliefs, pilastres, trophées, vases, guirlandes...

La nouveauté architecturale la plus remarquable est le plan centré à coupole, inspiré notamment du Panthéon situé à Rome. Les exemples sont nombreux en Italie (Saint-Pierre de Rome...).

Il faut pourtant attendre le XVIIème siècle pour voir se développer les dômes, principalement pour des raisons de difficultés techniques. Le plan basilical fait aussi son retour et l'importance du transept se réduit.

  • Architecture civile

Les progrès de l'artillerie rendent inefficaces les défenses du château-fort médiéval. Aussi, la résidence seigneuriale change radicalement d'aspect au cours du XVème siècle : les murs sont percés de fenêtres, le décor envahit les façades et les galeries à arcades se multiplient dans la plupart des villes italiennes d'importance.

La villa d'Hadrien à Tivoli donne le goût des résidences "de campagne" en Italie, palais de plaisance et lieu de raffinement. Des pièces aux nouvelles fonctions apparaissent, comme le cabinet, qui sert à l'étude et à l'écriture. Les bibliothèques privées s'enrichissent des livres imprimés (incunables) mais aussi d'œuvres d'art ou objets insolites (création des premiers cabinets de curiosités).

  • Architectes célèbres

- Leone Battista Alberti (1404-1472),
- Galeazzo Alessi,
- Bartolomeo Ammanati (1511-1592),
- Donato d'Angelo Bramante (1444-1514),
- Filippo Brunelleschi (1377-1446),
- Michel-Ange (1475-1564),
- Michelozzo (1396-1472),
- Andrea Palladio (1508-1580),
- Raphaël (1483-1520),
- Antonio da Sangallo (1483-1546),
- Giuliano da Sangallo(1445-1516),
- Jacopo Sansovino (1486-1570),
- Santi Gucci (1530-1600),
- Mimar Sinan,
- Giorgio Vasari (1511-1574),
- Léonard de Vinci (1452-1519).

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z