La Constitution italienne, entrée en vigueur le 1er janvier 1948 a établi la République, érigée sur le principe du "travail" en son article 1er.


Principales notions constitutionnelles sur l'Italie

Elle repose sur un régime parlementaire bicaméral :
- une Chambre des députés (Camera dei Deputati) de 630 députés,
- un Sénat (Senato della Repubblica) de 315 sénateurs (ainsi que les anciens présidents de la République et 5 sénateurs à vie, au plus, nommés par le chef de l'État).

Le Parlement est élu au suffrage universel direct selon des conditions très similaires. La loi électorale a été substantiellement modifiée, suite à un référendum abrogatif en 1993, pour introduire une part de scrutin majoritaire (75 %) afin d'éviter l'instabilité gouvernementale chronique du début de la République, due, entre autres, à un multipartisme excessif et à l'absence d'alternance possible.

Cependant huit gouvernements se succèdent entre 1994 et 2007. Les élections de 2006 ont vu revenir le système proportionnel, mais avec le bonus de majorité abordé précédemment.

L'exécutif est constitué d'un gouvernement présidé par un Président du Conseil, primus inter pares.

Le chef de l'État est un Président de la République aux pouvoirs relativement limités (rôle représentatif), élu pour sept ans par les chambres réunies (auxquels s'ajoutent des délégués représentant les régions).

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z