L'envoûtante Napoli et la côte amalfitaine s'offre au visiteur sans détour, et qu'on le veuille ou non, ne laissera personne indifférent. Ce qui pourra être vérifié ? L'extraordinaire beauté du lieu et la légendaire hospitalité des Napolitains.


Voyage à Naples et sur la côte amalfitaine

Découvrir Naples

  • Sur place

- le musée archéologique de Naples, parfait complément d'une visite à Pompéi, qui abrite en effet bon nombre de mosaïques en provenance de la cité disparue et de sa jumelle Herculanum. Pour cette dernière visite, à votre initiative à l’entrée du Musée, il vous faut accepter d’être patient dans la file d’attente…
- la Cathédrale Saint-Janvier, saint patron des Napolitains,
- le Palais royal et son musée Capodimonte (superbe collection de peintures italiennes), ainsi qu'une très belle salle de théâtre ancienne,
- le Château de l'Oeuf (Il Castel dell'Uovo), grande et altière bâtisse posée sur le rivage et qui pouvait contenir jusqu'à 10 000 personnes. Beau panorama sur la ville. De nombreux restaurants et bars tout autour sur la presque île.

Naples underground : il est possible, sous condition, de visiter les nombreux souterrains de la ville. Il est préférable de se renseigner à l'Office du Tourisme pour en connaître les modalités.

Spaccanapoli
Le quartier le plus ancien, situé au centre de la ville, dont le tracé de ses rues suivent le plan romain de la ville. Vous y trouverez de magnifiques églises, des rues étroites et typiques accueillant une multitude de boutiques et d'artisans, sans oublier évidemment les pizzerias parmi les meilleures d’Italie.

Les quartiers espagnols
Quartiers assez anciens (XVème siècle), issus d'un ancien camp militaire espagnol dont les rues se coupent assez souvent à angle droit. Ces quartiers très typiques, semblent cependant organisés de manière anarchique du fait de l’étroitesse des rues et d'une dénivellation importante.

Attention aux vols, les Napolitains eux-mêmes ne recommandent pas particulièrement cette zone même si l'on peut constater que Diego Maradona a durablement marqué les esprits là-bas ;-). Préférez Spaccanapoli quitte à choisir. Pour les curieux, il y existe une pizzeria réputée comme l'endroit où la première pizza "moderne" fut inventée, en l'honneur de la Reine Marguerite (Margherita).

La galerie Umberto I
Grande galerie d’époque XIXème siècle dont le dôme en verre culmine à 50 m de hauteur. Elle rivalise, voire surpasse les grandes galeries parisiennes. Il s'agit en fait de deux rues assez larges et hautes, couvertes de verre, assez lumineuses sans pour autant être étouffantes. Ne cherchez pas de boutiques typiques : allez plutôt dans à Spaccanapoli tout proche. Mais l'atmosphère napolitaine est néanmoins là. Il y a des cafés, et aussi une poste, au cas où vous en chercheriez une (assez rares en Italie).

Manger
Naples est connu pour sa pizza Margherita (cf. Quartiers Espagnols), toutefois il est rare de trouver une "vraie" pizza Margherita, à savoir une pizza aux couleurs de l'Italie : vert (basilic), blanc (fromage), rouge (tomate). Le basilic disparaît souvent !

Sinon, Naples est une ville à la gastronomie variée, sans pour autant sortir des canons habituels de la gastronomie italienne : pâtes avec sauces, pizzas... Il existe cependant de nombreux commerces de bouche grâce auxquels on peut manger à toute heure ou presque, et de façon très variée. Essayer le gâteau de pâtes, et les patatines, ou pommes de terres et fromage frits.

Il existe aussi d'assez bonnes pâtisseries, qui rappellent les gâteaux grecs ou tunisiens : amandes, pignons de pin... A proximité, la péninsule de Sorrento et ses richesses culinaires : nombreux glaciers proposant au moins une cinquantaine de parfums de glace, des plus typiques au plus étranges : diverses sortes de chocolat, tomate, carotte...

Communiquer
En général, les Napolitains sont assez doués pour les langues et seront toujours prêts à vous aider, parfois en français, souvent en Anglais. Même s'ils ne parlent aucune de ces deux langues, la ville et sa région sont comme on l’a vu assez cosmopolites et en tant que touriste vous serez loin d’un voyageur isolé.

Sécurité
La réputation de malhonnêteté des Napolitains (mafia, vol à la sauvette, etc.) est assez surestimée, mais il convient toutefois de rester prudents. Les vendeurs à la sauvette sont assez nombreux, en particulier dans le secteur de la gare principale. Evitez les contrefaçons, les carabinieri veillent !

Comme partout, il est indispensable de vérifier sa monnaie, même à l'achat de tickets dans les transports publics (tentative de rendre la monnaie sur 10 pour un billet de 20 :*)

  • A proximité

Géographiquement, et par les moyens de transport, on peut séparer cette baie en trois groupes: la Baie de Naples, les îles de cette baie et la côte amalfitaine.

La Baie de Naples :
- les ruines romaines au pied du Vésuve,
- Pompeï,
- Herculanum,
- le Vésuve,
- Sorrente, et deux villages tout proches : Meta et St Angelo,
- les ruines romaines et les villes/ villages au nord-ouest du centre-ville.

Les îles de cette baie :
La Baie de Naples comporte différentes îles (Capri, Ischia, Procida...) d'origine principalement volcaniques. Ces îles sont assez bien reliées au continent (depuis Naples, Sorrente et Amalfi) et entre elles par un système de ferries et de navettes rapides.

La côte amalfitaine :
Il faut compter une journée pour parcourir, en voiture, bus, ou scooter, aller et retour, la côte amalfitaine au départ de Naples ou Sorrente. En venant de Naples, il faut passer par la pointe de Sorrente (par Meta) pour prendre un bus afin de visiter ce magnifique paysage côtier ou encore de louer un scooter pour les plus intrépides (ne pas sous-estimer la difficulté quoiqu’il en soit).

Certains tronçons, en particulier entre Amalfi et Positano, peuvent se faire en bateau (5,50 euro pour un aller simple de 40 minutes) ou en bus (1 heure pour 16 km !). Pour ceux rebutés par le scooter, le bus est sans doute préférable à la voiture car il est presque impossible de se garer à Amalfi ou Positano.

A lire aussi :

Guide voyage : préparation de votre voyage/ séjour à Naples

Guide voyage : visiter Pompéi

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z