Au sud-est de Naples (25 km de distance), Pompéi se situe en Campanie, au pied du Vésuve, le terrible volcan dont l'une des éruptions raya purement et simplement de la carte cette ville d'environ 25 000 habitants en 79 après J.-C., tombée dans l'oubli 16 siècles durant.


Voyage à Pompéi et Herculanum

Un peu d'histoire

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Humanité, le site de Pompéi est aujourd'hui considéré comme un témoignage inégalé du raffinement (urbanisme, esthétique...) de la société romaine sous l'Empire et de ce que pouvait constituer la vie au quotidien d'un citoyen lambda et de sa clientèle, au sens romain du terme.

Si les Osques furent la tribu italiote à l'origine de la fondation de Pompéi au 8ème siècle avant J.-C., la cité passe rapidement sous le joug samnite (autre tribu italiote) tout en s'imprégnant de culture hellène au contact de la colonie grecque voisine de Cumes. En 80 avant J.-C., et tout comme nombre d’établissements samnites un peu plus tôt, Pompéi passe sous tutelle romaine, devenant un lieu de villégiature couru des familles patriciennes de la capitale.

Pompéi semble voir été éprouvé une première fois en 62 après J.-C. par un tremblement de terre, les travaux de reconstruction n’étaient pas encore "secs" que se produisit la terrible éruption du Vésuve, ensevelissant sous 7 mètres de cendres Pompéi bien sûr mais aussi Herculanum, Stabies et Oplontis.

Les premières fouilles "organisées" à Pompéi (et à Herculanum) s’initièrent tout au long du 18ème siècle, et permirent de mettre à jour squelettes pétrifiés, villas résidentielles, fresques, objets d’art… Bien que toujours en cours à l’heure actuelle, elles ont d’ores et déjà permis à des cohortes de touristes passionnés de mettre leur pas dans ceux de ces émouvantes sentinelles de cendre, gardiennes de Pompéi pour l’éternité.

Préparer sa visite

Entre autres astuces, il est possible de procéder à une "réservation privée" en groupe d’une demi-heure de certaines des habitations normalement non-visitables par le public, via ce site. Vous disposez sur cet autre site d’un mini-moteur de recherche de trajets, en anglais, sur la ligne Circumvesuviana qui dessert la région de Naples. Pensez à vous renseigner sur la ArteCard qui propose une carte forfait plutôt attractive pour qui veut visiter la Campanie au plus près.

S’il existe un parking (payant) près du site, il est également possible de trouver des places gratuites en s’en éloignant. Pour vos achats de souvenirs, vous pourrez acheter livres, cartes postales et reproductions d’objets anciens dans la zone ouest (cf. ci-après).

Pour nos amis campeurs, Pompéi et ses alentours s’avèrent être une base idéale pour visiter le site bien sûr, mais aussi la baie de Naples où il n’est pas toujours facile de trouver son bonheur.

Il faut prévoir au minimum une journée pleine pour visiter correctement le site, si l’on veut prendre le temps de bien profiter des fresques, mosaïques, reliefs, graffitis et autres merveilles de ce site hors du commun, jusqu’au moindre détail (même les détails sont notables ici !). Ainsi et seulement ainsi, vous vous imprégnerez de l’atmosphère émouvante des lieux.

Le site de Pompéi

Il s’étend sur près de 65 hectares avec 2 entrées, l'une à au sud-est à proximité de l'amphithéâtre, l'autre au sud-ouest par la Porta Marina donnant sur la boutique. Il est possible de louer des audio-guides sur place.

  • Zone sud

- la Caserma dei Gladiatori (caserne des gladiateurs),
- le Teatro Grande, splendide théâtre du 5ème siècle avant J.-C., d’une capacité de 5 000 spectateurs,
- le Tempio d’Iside (temple dédié à la déesse égyptienne Isis),
- l’Odeion (odéon, théâtre couvert, ici de 800 places),
- le Terme Stabiane (bains du 2ème siècle avant J.-C.) et le Lupanare (établissement de prostitution) avoisinant, quelques graffitis gravés sont explicites !,
- le Foro triangolare (vestiges d’un temple dorique du 6ème siècle avant J.-C.) ainsi que de nombreuses habitations (Casa del Menandro, Casa di L.C. Secundus, Casa del Criptoportico…), décorées de mosaïques et fresques.

  • Zone est

- l'Anfiteatro, amphithéâtre du 1er siècle avant J.-C., ce qui en fait le plus ancien du monde romain que l’on ait recensé. Très bon état de conservation, avec un panorama qui vaut le coup d’œil (Vésuve, Pompéi "moderne"…),
- la Palestre, sorte de grand gymnase dépourvu de piste de course,
- la villa di Giulia Felice, et, de l’autre coté de la Via dell’Abbondanza (une des rues commerçantes de Pompéi) la Casa di Loreius Tiburtinus et la Casa di Trebius Valens.

  • Zone nord

- parmi les plus belles habitations du site, vous trouverez notamment tout au nord la célèbre Villa dei Misteri (Villa des Mystères), très bien conservée et ornée de fresques inoubliables décrivant certaines étapes du culte de Dionysos,
- la Casa dei Vetii (maison des Vetius), villa de riches marchands partiellement restaurée, véritablement magnifique. A voir aussi la Casa degli Amorini Dorati, et un tantinet plus au sud la Casa del Fauno (maison du Faune), une des plus belles villas de la cité et qui abritait entre autres merveilles la mosaïque dite "d’Alexandre" dépeignant la bataille d’Issos (aujourd’hui au musée archéologique de Naples), Casa della Fontana Grande…

  • Zone ouest

- entrelacs de rues commerçantes et pour certaines ornées de graffitis d’époque,
- Casa del Poeta Tragico, immortalisée par la mosaïque Cave canem,
- Le Forum, quartier administratif de la ville, et qui regroupe la Basilique, le Temple de Jupiter, encadré de deux arcs de triomphe, le Temple d’Apollon avec le Vésuve pour toile de fond, le Temple de Vespasien, l’édifice d’Eumachie, le Macellum (marché couvert) et la Maison de Vénus.

Poursuivre au Musée archéologique de Naples

Nous vous recommandons de compléter votre visite du site même de Pompéi par une escapade au Musée archéologique de Naples (attention, il est compliqué de garer son véhicule à Naples et à fortiori à proximité du Musée). Celui-ci renferme en effet bon nombre de mosaïques pompéiennes (mais aussi certaines provenant d’Herculanum, cité-sœur de Pompéi) et présente également, pour les plus coquins, le célèbre "Cabinet Erotique". Pour cette dernière visite, à votre initiative à l’entrée du Musée, il vous faut accepter d’être patient dans la file d’attente…

A lire aussi :

Guide voyage : préparation de votre voyage/ séjour à Naples

Guide voyage : visiter Naples

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z