L'étape à ne pas manquer pour un séjour réussi à Rome, capitale de l'Italie, la bien nommée Ville éternelle, est la préparation du voyage. Vous trouverez ici quelques informations pratiques à consulter avant votre départ, notamment en ce qui concerne les usages en matière de circulation et de sécurité.


Voyage à Rome

Présentation

Rome est la capitale de l’Italie et de la région du Latium. Elle est située sur les rives du Tibre, à près de 30 kms de la Méditerranée, et à quelques encablures de ce qu'on appelle la mer Tyrrhénienne. Sa superficie totale est d’environ 1 285 km² et compte environ trois millions d'habitants.

Rome, la Ville éternelle, possède un des patrimoines touristiques et culturels les plus riches au monde.
Née au VIIIème siècle avant Jésus-Christ, elle a rapidement pris un essor considérable pour devenir le centre d'un empire couvrant l'ensemble du bassin méditerranéen, une bonne partie de l'Europe occidentale, et d'une partie du Moyen-Orient.

La chute de l'empire romain, après quelques décennies de troubles, laissa la place au pouvoir papal qui a alors couvert la ville d'églises baroques qui sont une des merveilles de Rome. Les gouvernements successifs de l'Italie unifiée ont enfin pris Rome pour capitale et marqué la ville de leur empreinte. C'est donc un véritable kaléidoscope, formé de multiples couches de couleurs successives, que découvre le visiteur, tombant au gré de ses errances sur des merveilles cachées au milieu d'une ville toujours vivante et chaleureuse.

Grande métropole internationale, la "Ville éternelle" est logiquement très bien desservie en termes de moyens de transport...

Comment s'y rendre ?
  • Par avion
La ville est rendue accessible grâce à deux aéroports internationaux :

Fiumicino-Leonardo Da Vinci, au trafic le plus important, situé à 32 kms au sud-ouest du centre-ville de Rome, et permet d'accéder à la ville par un train express qui dessert la gare Termini (durée du trajet : 35 minutes). Un train moins rapide (destination : "Orte" ou "Fara Sabina") part à destination de plusieurs gares locales jusqu'au terminus central de Tiburtina.

Ciampino-Giovan Battista Pastine permet de rejoindre Rome en bus (gare de Termini), métro (ligne A), train ou voiture/taxi.

  • Par train

La gare Rome-Termini permet d'arriver directement dans le centre de Rome (il existe une liaison en train-couchette quotidienne avec Paris, partant de Bercy, nommée Palatino). De la gare, on peut rejoindre le reste de la ville grâce aux deux lignes de metro (A et B). On peut aussi y prendre des bus.

  • En voiture

Suivant où l'on veut aller dans Rome, le plus simple est de suivre la Via Appia qui mène directement à la cité du Vatican. Le centre ville n'est alors plus très loin.

Circuler à Rome ?

 

Les transports en commun sont bien développés, du métro (deux lignes seulement) au bus en passant par le tramway. Dans les transports en commun, gardez toujours une main sur le sac à main ou sur le portefeuilles pour ne pas risquer de se faire dérober par un pick-pocket.
Mais le mode de transport cher aux Romains est bien évidemment le scooter ! Se balader dans le centre historique à pied reste un vrai plaisir et non un supplice car il connaît des dimensions modestes.

  • A pied

Rome est une capitale "à taille humaine". Pour ceux que ça ne dérange pas de marcher, il est possible de la traverser à pied sans trop se fatiguer. C'est d'ailleurs bien appréciable de déambuler dans la ville et en même temps de pouvoir passer autour des principaux points d'intérêt. Un petit conseil, mais qui s'applique également au métro, faire attention aux pickpockets. Un bon moyen de protéger son sac à dos est, si une poche s'ouvre à l'aide de deux glissières de faire une sorte de tresse avec les anneaux en tissus qui sont souvent ajoutés pour faciliter la préemption.

  • En bus

La compagnie ATAC est la principale compagnie de bus desservant la ville de Rome. Les billets peuvent être achetés chez les marchands de journaux, aux kiosques et dans les distributeurs automatiques. Les billets coûtent 1 Euro et sont valables 75 minutes. Ils doivent être oblitérés dans le bus et ils permettent d'utiliser plusieurs bus de la même compagnie et même le métro dans la limite du temps. Aux arrêts, des panneaux affichent les lignes qui desservent cet arrêt et indiquent tous les arrêts de la ligne.

À éviter dans la mesure du possible: il convient "en théorie" de prendre le bus n. 64 qui fait l'aller-retour entre la gare centrale Termini et la Basilique Saint Pierre mais il est préférable d'éviter cette ligne de bus, souvent bondée et détenant le triste record du "pire" bus de Rome en raison de la présence très encombrante de pick-pockets.

  • En métro

Le métro de Rome "Metropolitana" possède deux lignes (A et B) qui se rejoignent seulement à une station: Termini (à la gare centrale Rome Termini).

La ligne A, 26 stations au total, relie Battistini vers l'ouest de Rome à Anagnina, dans les banlieues populaires, au sud-est. Les principaux arrêts touristiques de cette ligne sont: Spagna (vers la Piazza di Spagna), Ottaviano-S. Pietro (Proche de St. Pierre) et Cipro-Musei Vaticani (proche des musées du Vatican).

La ligne B, composée de 22 stations, relie Laurentina au sud de Rome à Rebibbia au nord. Les principaux arrêts touristiques de cette ligne sont: Basilica San Paolo et Colosseo.

Pour les grandes distances, il reste plus rapide que le bus. Les billets coûtent 1 Euro et sont valables 75 minutes, ce sont les mêmes que pour les bus et ils doivent être oblitérés dans le métro.

  • En taxi

Il est facile de trouver des taxis vers la gare Termini, aux les grandes places et vers les monuments principaux. Le tarif de base est de 2€ Euros, plus 0.50€ par kilomètre. Il faut payer un extra de 22h00 à 7h00, le dimanche, pour les valises et pour les voyages pour l'aéroport.

  • En voiture

Conduire à Rome n'est pas véritablement facile : le trafic est assez chaotique et les places de parc sont assez rares. Les agences de locations locales pratiquent des prix similaires aux agences internationales. Presque toutes les agences demandent une assurance contre le vol.

  • En bicyclette ou en scooter

A cause du trafic chaotique, aller en bicyclette ou en scooter peut être assez risqué voire dangereux pour qui n'est pas habitué à un trafic comme celui de Rome. Plusieurs agences de location existent pour louer des scooters, vous devriez facilement trouver votre bonheur.

A lire aussi :

Guide voyage : histoire de la ville de Rome et de la civilisation romaine

Guide voyage : visiter Rome

Hôtels à Rome

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z