Vous trouverez ici quelques informations pratiques à consulter avant de partir en goguette dans la cité des Médicis et capitale de la Toscane, la belle Florence, notamment en ce qui concerne les adresses et contacts de musées principaux et l'agenda culturel.


Voyage à Florence

A visiter  ?

Les musées et lieux à visiter sont très nombreux à Florence, ville d'art et d'histoire par excellence...

  • Le Ponte Vecchio

Véritable symbole de la ville et connu à travers le monde, le Ponte Vecchio, construit à l’endroit ou le lit de l’Arno est le moins large, fut le premier pont de Florence.
Les bijoutiers qui l’occupent aujourd’hui ont remplacé les bouchers qui y avaient élu domicile. Ces derniers ont été chassés du pont car l’amoncellement des détritus rejetés par leurs boutiques dans le fleuve provoquait une odeur pestilentielle en été.

Le côté amont du pont est surplombé par le corridor de Vazzari, utilisé par les Médicis pour relier les Uffizi au Palazzo Pitti sans avoir à se mêler à la foule et risquer de se faire assassiner. Ce corridor qui renferme une collection de tableaux se visite en groupe uniquement. Les places sont comptées. Réservation aux Uffizi.

  • Le marché central

Matin uniquement. Piazza del Mercato Centrale.
Véritable Rungis florentin, vous trouverez au rez-de-chaussée bouchers, tripiers, fromagers, fabricants de pâtes fraiches et autres épiciers. Le premier étage est réservé aux fruits et légumes.

Le meilleur moment pour la visite se situe vers 7 heures du matin, lors de la fin de la mise en place des étals. Profitez-en pour prendre votre petit déjeuner dans l’enceinte du marché.

  • Piazza MichelAngelo

Une grande place sur les hauteurs de Florence où est installée une copie de l'Apollon de Michel-Ange, aussi des emplacements parking bien utiles (et gratuits !).

  • Piazza Della Signoria

Véritable musée en plein air, la Piazza della Signoria a toujours été le centre politique et névralgique de Florence : Autour ou à quelques pas de cette place, vous trouverez le Palazzo Vecchio (ou Palazzo della Signoria), la loggia della Signoria, la fontaine de Neptune, les Uffizi, le Ponte Vecchio, le musée du Bargello…

L’inclinaison de la rue qui longue la gauche du Palazzo Vecchio est assez exceptionnelle dans la vieille ville de Florence qui, comme vous le remarquerez assez vite, est strictement plate. Cela provient du fait que le Palazzo Vecchio, comme la Piazza della Signoria ont été construits sur les ruines d’un amphithéâtre romain. La pente de la Via dei Gondi ne fait que suivre celle des gradins qui servent de fondation.

Face à la fontaine de Neptune, vous trouverez au sol une dalle ronde portant une inscription. Elle symbolise l’emplacement du bûcher où fut brûlé Fra Girolamo Savonarola (Savonarole).

Ce moine dominicain arrivé à Florence en 1489, critiqua ouvertement Laurent le Magnifique. Après la mort de ce dernier et l’échec de ses successeurs à reprendre le contrôle de la ville, il se retrouva à la tête de la Seigneurie où, véritable maniaque du pêché, il fit régner un état de terreur en combattant le luxe et la corruption.
Cette politique atteint son apogée en 1496 avec le célèbre "Bûcher des vanités", dans lequel les Florentins durent venir publiquement jeter toilettes, bijoux, perruques, livres, dessins et tous autres objets d’art.

En 1497, aidées par les factions anti-Savonarole excédées par ces excès, une délégation du pape vient demander à la Seigneurie de remettre le moine à la justice du souverain pontife. Le 23 mai 1498, après avoir été interrogé et torturé, Fra Savonarola et deux de ses disciples sont pendus et brûlés à l’endroit même du Bûcher des vanités.

  • Principaux musées

- le musée des Uffizi. P.le degli Uffizi ; Tél. : 055 2388651 ; www.uffizi.firenze.it . Ouvert de 8h15 à 19h. Fermé le lundi. Entrée : 6.5€ - Tarif réduit : 3.25€ - Gratuit pour les moins de 18 et plus de 65 ans. Il s’agit de la plus grande pinacothèque Italienne. On y trouve exposé des centaines de tableaux du XIIIème au XVIIIème siècle avec des oeuvres de Botticelli, Leonardo da Vinci, Michelangelo, Tiepolo. Le Couloir de Vasari "Corridoio Vasariano" la relie au Palazzo Pitti en passant par le Ponte Vecchio.

Il est possible (et conseillé) de réserver son entrée à une heure fixe la veille sur place ou par internet ce qui permet d'éviter la longue attente. A défaut, venir plutôt à partir de 13H pour éviter le matin, l'accès prioritaire des groupes.

- la Galerie d'Accademia. Via Ricasoli 60 ; Tél. : 055 2388609. Ouvert de 8h à 18h50. Fermé le lundi. Entrée : 8€ , tarif réduit : 4€. Pour les expositions : 6,50€ - Tarif réduit : 3,25€ - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. Ce musée est l’un des plus connus de Florence. On y trouve le "David" chef d’oeuvre de Michel-Ange. Il y a aussi de très nombreuses peintures. Très bon éclairage des oeuvres exposées.

- Musée dell’Opera di Santa Croce. Piazza S.Croce 16 ; Tél. : 055 2466105. Ouvert tous les jours de la semaine de 9h30 à 17h30. Entrée : 4€. Merveilleux exemple d’architecture gothique italienne riche de fresques du XIVème siècle.

- Musée National du Bargello. Via del Proconsolo, 4; Tél. : 055 2388606. Ouvert tous les jours de 8h15 à 13h50. Fermé les jours fériés et lundi ou dimanche suivant les semaines. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 2€ pour les étudiants de 18 à 25 ans - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. Le musée expose de grandes oeuvres de Donatello ainsi que les chef-d’oeuvre de Michelangelo et des sculptures de la Renaissance.

- Musée de la Fondation. Via dei Benci 6; Tél. : 055 244661. Ouvert tous les jours de 9h à 13h sauf fermé le dimanche et jours fériés. Entrée : 5€ - Tarif réduit : 3€.

- Musée Bardini. Piazza di Mozzi 1; Tél. : 055 2342427. On y trouve des sarcophages romains, des chapiteaux de l’époque romaine et gothique ainsi que des oeuvres attribuées à Donatello et à Nino.

- Musée Stibbert. Via Stibbert 26 ; Tél. : 055475520. Ouvert lundi, mardi, mercredi de 10h à 14h, vendredi et samedi de 10h à 18h et le dimanche et jours fériés de 10h à 18h. Fermé le jeudi. Entrée : 5€.

- Musée Davanzati. Via Porta Rossa 13; Tél. : 055 2388610. Le musée reconstruit l’aspect d’une maison ancienne de Florence, avec l’ameublement et les ustensiles datant du XIVème siècle. Il abrite une collection de dentelles du XVIème au XXème siècle.

- Galerie dell’Ospedale degli Innocenti. Piazza SS Annunziata 12 ; Tél. : 055 2491708. Ouvert tous les jours de 8h30 à 14h. Fermé le mercredi. Entrée : 4€, prix réduit : 2.50€. La galerie a son siège dans un des ensembles architecturaux les plus connus et significatifs du XVe siècle à Florence. Le "Spedale" était destiné aux enfants abandonnés qui étaient élevés et instruits dans la société. Elle se compose de peintures, de fresques et de meubles.

- Musée Marino Marini. Piazza S. Pancrazio ; Tél. : 055 219432. Ouvert tous les jours de 10h à 17h. Fermé le mardi, le samedi et les jours fériés. Fermeture annuelle au mois d’août. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 2€. Le musée est situé dans le centre historique de Florence. On y trouve des oeuvres de Marini.

- Musée de l’Histoire de la Science. Piazza dei Giudici 1 ; Tél. : 055 265311. En hiver ouvert le lundi, mer. jeudi et samedi de 9h à 17h sauf le mardi de 9h30 à 13h. En été ouvert le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 17h sauf le mardi et le samedi de 9h30 à 13h. Entrée : 6,50€ - Tarif réduit : 4€ de 7 à 18 ans et + de 65 ans - Gratuit pour les - de 7ans. Dans ce musée se trouve une collection très importante d’instruments scientifiques.

- Musée archéologique. Via della Colonna, 38; Tél. : 055 23575. Ouvert le lundi de 14h à 19h - le mardi et le jeudi de 8h30 à 19h, le mercredi, vendredi, samedi de 8h30 à 14h - le dimanche et jours fériés de 8h30 à 14h. Tarif réduit : 2€ (pour étudiants de 18 à 25 ans) - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. Le musée comprend plusieurs collections anciennes ayant appartenues aux Medicis et aux Lorraine. Musée dédié aux marqueteries de pierres dures de réputation mondiale dont raffolaient la dynastie des Medicis.

  • Palazzo Pitti

Palais construit en 1440 par Luca Fancelli, il fut habité par les plus grandes dynasties Italiennes, les Médicis puis les Savoia à l’époque du Regno D’Italia. Il regroupe aujourd’hui la Galleria Palatina, la galleria d’Arte Moderna, et il Museo degli Argenti, mais aussi il Museo della Porcellane et il Museo delle Carrozze. des billets combinés existent. 10 € pour l'ensemble des musées et jardins.

- Galerie Palatine (Palazzo Pitti). Tél. : 055 2388614. Ouvert de 8h15 à 18h50. Fermé le lundi. Entrée : 6,50€ Cette galerie conserve les plus grandes oeuvres d’Art de la famille Médicis, notamment des oeuvres de Raphael, Tiziano et de Fiorentino. Elle fut cédée à l’Etat en 1911.

- Galerie d’art Moderne (Palazzo Pitti). Tél. : 055 2388616. Ouvert tous les jours de 8h15 à 13h50. Fermé le lundi. Entrée : 5€ (inclus la galerie du costume). Cette galerie abrite trente salles classées dans un ordre chronologique du néoclassicisme aux années vingt ; avec des oeuvres de Benvenuti et Bezzuoli ainsi que des tableaux qui documentent un des aspects les plus significatifs de la culture artistique au début du XIXe siècle.

- Galerie du Costume (Palazzo Pitti). Tél. : 055 2388713. Ouvert tous les jours de 8h15 à 13h50. Fermé le lundi. Entrée : 5€ (inclus la galerie d’art moderne). On y trouve les collections des costumes historiques et de leurs accessoires du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours. La galerie abrite oeuvres d’art dont de Tiziano et Raffaello. Ce complexe accueille des fresques qui représente l’époque du baroque florentin.

- Musée des "Argenti" (Palazzo Pitti). Tél. : 055 2388709. Ouvert tous les jours de 8h15 à 16h30. Fermé le premier et le dernier lundi de chaque mois.
Entrée : 6€ - Tarif réduit : 3€ (pour les - de 25 et + de 65 ans).

- Musée de la Porcelaine (en haut du Giardino di Boboli). Tél. : 055 2388605. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 2€ pour les - de 25 et + de 65 ans. Le musée est divisé chronologiquement dans plusieurs salles selon les nations et les manufactures. Cette collection homogène se compose surtout de porcelaines de table des maisons régnantes en Toscane.

- Jardin de Boboli (Palazzo Pitti). Situé sur les hauteurs de la colline. Permet une vue panoramique sur le centre de Florence. Une grotte en bas avec des ébauches de statue de Michel-Ange.

  • Autres monuments d'importance

- Couvent de San Marco. Piazza San Marco 3 ; Tél. : 055 2388608. Ouvert du mardi au vendredi de 8h15 à 13h50, le samedi de 8h15 à 18h50, les jours fériés et certains dimanche de 8h15 à 19h. Ouvert également certains lundi de 8h15 à 13h50. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 2€ pour les étudiants de 18 à 25 ans - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. Cet ancien couvent dominicains a abrité plusieurs personnalités dont Sant’Antonio Pierozzi de Florence et le Beato Angelico. Sa conservation est d’une perfection qui a gardé toute son authenticité.

- Santa Maria Novella. Piazza Santa Maria Novella ; Tél. : 055 282187. Ouverte tous les jours de 9h30 à 16h30 sauf le vendredi et dimanche et jours fériés de 13h à 16h30. Tarifs : Moins de 18 ans : 1€ - De 18 à 25 ans : 2€ ; de 25 à 60 ans : 2,70€ ; plus de 65 ans : 2€. Le complexe monumental des cloîtres est un des exemples d’architectures gothique et italienne les plus intéressants. Il se trouve annéxé à l’église Santa Maria Novella construite au début du XIIIe siècle.

- Santo Spirito. Située sur une très jolie place du même nom. A côté du Palais Piti.

- Palais Medici Riccardi et chapelle des Mages. Via Cavour 3 ; Tél. : 055 2760340. Ouvert de 9h à 19h. Fermé le mercredi. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 2.50€. L’édifice est caractérisé par une robuste corniche. La chapelle peinte par Gozzoli est un des lieux les plus intéressant du palais.

- Chapelle Brancacci. Piazza del Carmine ; Tél. : 055 2382195. Ouvert en semaine de 10h à 17h ; le dimanche et jours fériés de 13h à 17h. Fermé le mardi. Entrée : 4€ - Tarif réduit : 3€ de 18 à 25 ans et + de 65 ans - 1,50€ pour les - de 18 ans. La chapelle doit sa célébrité aux fresques réalisées par Masolino, Masaccio et Lippi. un petit film gratuit vous explique plus au sujet des fresques dans la chapelle.

- Casa Buonarroti. Via Ghibellina 70 ; Tél. : 055 241752. Ouvert de 9h30 à 14h. Fermé le mardi et les jours fériés. Entrée : 6,50€ - Tarif réduit : 4€. C’est un lieu de célébration de Michelangelo, Vous admirerez les sculptures en marbre, chefs-d’oeuvre de jeunesse de ce génie.

- Cenacolo di San Apollonia. Via XXVII Aprile 1 ; Tél. : 055 2388607. Ouvert tous les jours de 8h30 à 13h30. Fermé le lundi ou le dimanche suivant les semaines.

Entrée gratuite. Premier réfectoire des Bénédictines à Florence. Le mur du fond du réfectoire à été recouvert d’une fresque représentant “l’Ultima Cena” de Andrea del Castagno.

- Certosa del Galluzzo. Loc.Galluzzo ; Tél. : 055 2049226. Ouvert tous les jours de 9h à 11h et de 15h à 17h. Fermé le lundi. Entrée : gratuit. Il fut un des monastères les plus puissants d’Europe, on y trouve dans l’église dédiée à San Lorenzo de riches fresques et un somptueux autel en marbre.

- Santa Maria del Fiore,

- le baptistère,

- la loggia,

- la cathédrale (Duomo) : on peut grimper sur le dôme (tarif plein 6 €) et comprendre la méthode de construction du Dôme,

- le campanile : il est conseillé de monter au campanile car on aura en arrière plan le dôme de la cathédrale,

- San Miniato,

- Santa Trinita,

- San Lorenzo.

Informations pratiques diverses
  • L'agenda de la ville

Florence est une ville vivante et il s'y passe toujours quelque chose. Cependant, l'année est ponctuée d'événements immuables.

- lo Scoppio del carro (L’explosion du char).
Cette fête se déroule le jour de Pâques, sur le parvis de Santa Maria del Fiore. Après avoir parcouru la ville, tiré par quatre bœufs harnachés, décorés et aux sabots et cornes dorées, un char chargé de feux d’artifices et pétards est mis à feu. Cette opération s’effectue à l’aide d’une colombe qui glisse le long d’un fil tendu entre le maître autel le char. Après avoir parcouru toute la nef, la colombe vient frapper le char et déclencher l’explosion. La tradition veut que plus l’explosion soit forte et plus grand soit le nombre de feux à partir simultanément, plus l’année sera bonne.

Cette fête découle de la cérémonie d’allumage des lampes, qui avaient été éteintes le Vendredi saint, à l’aide d’étincelles issues de pierres rapportées de Jérusalem par un croisé et provenant du tombeau du Christ.

- la Rificolona
Connue chez nous sous différentes appellations (allumoirs, retraite aux flambeaux), cette fête qui se déroule le soir du 7 septembre commémore l’époque où paysans et colporteurs marchaient jour et nuit pour gagner Florence et assister à la fête donnée à l’occasion de la naissance de la vierge, et surtout à la grande foire qui suivait cet événement. Leur donnant ainsi l’occasion de vendre leurs produits et de s’approvisionner.

- le Calcio Storico
Entre football, rugby, lutte et règlement de compte entre les 4 principaux quartiers de Florence, ces trois parties de ballon en costume du 16ème siècle représentent un événement majeur de la vie florentine.

L’ordre de match est tiré au sort lors du Scoppio del carro et les parties se déroulent sur la place Santa Croce, recouverte de sable et entourée de gradins, les 24, 25 et 26 juin. Mieux vaux réserver ou se faire inviter pour être certain d’y assister. Les places sont prises d’assaut.

La première partie, le jour de la Saint-Jean est précédé d’un défilé de plus de 500 figurants en costumes qui relient la piazza Santa Maria Novella à Santa Croce au son des trompettes et tambours.
Cette fête commémore une partie célèbre de ce jeu, qui remonte à l’antiquité romaine, et qui s’est déroulée en plein siége de Florence par les impériaux, le 17 février 1530.

- Pitti uomo, dona, bimbo
Trois grands rassemblements qui se déroulent deux fois par ans et regroupent les professionnels de la mode homme, femme et enfant.
Si ces salons sont aux antipodes des événements précédents, ils ont la particularité de provoquer une pénurie de chambre d’hôtel et de place dans les avions. Les mois de janvier et surtout juillet sont donc critiques et il est quasiment impossible de trouver à se loger si l’on n’a pas réservé à l’avance.

  • A voir à proximité

- Sienne

- Lucca

- Pise

- San Geminiano

- Fiesole, accessible depuis le centre de Florence. Prendre le bus n° 7 dont le terminus se situe au centre ville de Fiesole. Vous pourrez alors visiter les ruines romaines (Fiesole a été fondée avant Florence), le musée, église, belvédère, monastère, musée des missionnaires qui renferme une collection étonnante et unique d’antiquités, en provenance de chine et du Tibet, rapportés par les moines missionnaires de ce monastère. Entrée gratuite.

  • Apprendre

Poussée par le tourisme, les industries de la mode et les quelques grosses sociétés implantées dans la banlieue, Florence est très cosmopolite. On peut y parler toutes les langues, ou presque.

De nombreuses écoles de langues y proposent leurs services pour l’apprentissage de l’italien. La majeure partie des cours s’effectue en anglais / italien. Assez peu d’écoles proposent français / italien. Tous les niveaux sont possibles : du débutant absolu au spécialiste de la littérature italienne de la renaissance.

Depuis Laurent le magnifique, Florence a toujours abrité les artistes. Aujourd’hui encore les écoles d’art sont légion. Nombre d’Américains viennent y passer une ou plusieurs années de leur cursus.

Florence abrite également de grands noms de la mode et de nombreuses écoles proposent leurs services dans ce domaine. il y a d'ailleurs un musée de la chaussure Salvatore Ferragamo.

  • Manger

Une plaisanterie affirme qu’il est possible de manger des pâtes tous les jours pendant plus d’une année sans jamais manger deux fois la même chose : c’est vrai !!

En dehors des types et formes de pâtes, c’est la sauce qui les accompagne qui fait toute la diversité de ce plat. Oubliez tous vos préjugés. Ici le basilic est frais, la tomate goûteuse, le parmesan authentique, les cèpes gouleyants…

Après les pâtes, il est une autre institution incontournable : l’huile d’olive. Elle est partout et se consomme en quantité.

La Toscane produit énormément de salaisons : jambon, saucisses, saucissons.

Le sanglier étant courant dans les campagnes, il est très utilisé, tant dans la charcuterie que dans la cuisine (en ragoût, en pièce de viande ou comme accompagnement des pâtes)

Amateurs de viande rouge, ne manquez pas la Bisteca Fiorantina : Une énorme côte à l’os cuite au grill. Vendue au kilo, mieux vaux s’y mettre au moins à deux si l’on souhaite poursuivre les visites après le restaurant. mais vous pouvez trouvez des restaurants qui vous la propose en plus petites portions.

Les légumes ne sont pas le fort de la cuisine toscane qui se concentre essentiellement autour des tomates, flageolets, pommes de terre, artichauts et courgettes (dont on utilise également les fleurs).

Artichauts et fleurs de courgettes se consomment frits. Ce n’est pas obligatoirement digeste, mais excellent.

Autre spécialité italienne : le café. Ne pestez pas contre le serveur, si votre tasse ne contient qu’un fond d’une mixture qui tient plus du solide que du liquide, c’est ainsi qu’il se boit ! Une goutte suffit pour vous donner le coup de fouet matinal ou vous redonner la pêche après un repas un peu lourd.

Le cappuccino est également à tester. Le lait, transformé en mousse, lui donne un goût unique, bien loin de ce que nous connaissons. Il est utilisé pour le petit déjeuner et seuls les touristes le prennent à midi.

De plus, deux spécificités italiennes :
- le pain et le couvert (il peno e il corto) sont payants dans les restaurants. Cela veut dire qu'en plus du prix des plats et du service (qui lui est rarement payant mais ca existe), le restaurant rajoute un supplément compris entre 1,5€ et 3€,
- si vous prenez votre consomation dans un bar à une table, c'est bien plus cher. cela peut doubler le prix. En Italie, l'habitude est de prendre son espresso au comptoir.

Pour les bourses attentives, il existe de nombreux cafés et autres pasticceria dans lesquelles il est possible de trouver d’excellents sandwiches. La pizza au poids est également une excellente solution économique, tout comme les cafés qui affichent une carte de "Primi" où l’on trouve pâtes et autres plats de base à des prix raisonnables.

Une règle d’or : plus vous vous rapprochez du centre-ville plus les prix grimpent.

  • Se loger

Comme le reste, les prix grimpent très vite et la règle d’or énoncée pour les restaurants reste valable : éloignez-vous du centre historique.

Si les grandes chaînes sont présentes, faites bien attention : certains hôtels sont situés très en dehors de la ville (Novotel proche de l’aéroport). Regardez bien les plans avant de vous retrouver coupés de tout.

Certains hôtels, plus orientés sur les séjours "d’affaires", cassent les prix durant le week-end (Starhotel Michel-Angelo) ou en période creuse (Baglioni). Là aussi un détour par les sites de réservation en ligne permet de substantielles économies.

A lire aussi :

Guide voyage : histoire de la ville de Florence

Guide voyage : préparation de votre voyage/ séjour à Florence

Guide voyage : visiter Sienne

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z