Venise voit son origine dans un afflux de réfugiés dans les marais de l'estuaire du Pô, suite à l'invasion par les Lombards de l'Italie du Nord en 568. Elle fut tout d'abord un avant-poste de la civilisation byzantine, mais au fur et à mesure de son développement, la volonté d'autonomie s'accrut jusqu'à aboutir à l'indépendance.


Découvrir Venise

Un peu d'histoire

Venise est une ville-État établissant son pouvoir par la proximité maritime, en italien Repubblica Marinara, tout comme le firent Gênes, Pise et Amalfi. Le chef de l'exécutif portait le titre de doge (duc), étant théoriquement élu à vie. En pratique, les doges démissionnaient souvent prématurément et se retiraient dans une vie monastique sous la pression des oligarques, quand ils étaient discrédités par leur action politique.

Suite à la conquête de Constantinople et de Chypre, Venise amorce son expansion commerciale. Elle devient l’une des villes les plus réputées pour le commerce maritime, particulièrement avec le lointain Orient. Marco Polo symbolise son esprit d’entreprise au XIIIème siècle. Venise fut reconnue comme "la reine de l’Adriatique" avec son territoire avançant dans les terres fermes englobant des villes comme Vicence, Vérone, Padoue et la région du Frioul.

Au sommet de sa puissance, la République de Venise contrôlait la majorité de la côte Adriatique (notamment la plupart des villes-États dalmates), des îles de la mer Égée, dont la Crète et Chypre, avec une influence notable au Moyen-Orient . Le territoire de la République de Venise allait du Lac de Garde à la rivière Adda.

Eu égard aux mœurs souvent brutales de l'époque, Venise exerçait un pouvoir éclairé dans ses possessions territoriales et son aura s'étendait à bien d'autres villes. Les citoyens de Bergame, Brescia et Vérone se ralliaient ainsi à la bannière vénitienne lorsque celle-ci était menacée par des envahisseurs.

Bien que le peuple de Venise fût majoritairement catholique, l'État était tolérant au niveau de la religion, exempt de tout fanatisme et n'a procédé à aucune exécution pour hérésie pendant les années de la Contre-Réforme. Ce manque apparent de zèle le mena à entrer fréquemment en conflit avec la Papauté qui le menaça d'interdit religieux, le privant ainsi du droit de célébrer des offices sur son territoire (la menace fut d'ailleurs mise deux fois à exécution). La deuxième occasion, la plus marquante, fut le 27 avril 1509, sur ordre du pape Jules II (cf. la Ligue de Cambrai).

Les ambassadeurs vénitiens ont envoyé des rapports secrets sur la politique et les rumeurs circulant dans les cours européennes, ce qui a constitué une mine d'information pour les historiens modernes.

Par la suite, la capture de Constantinople, de la Crète et de Chypre au XVIème siècle par les Turcs provoqua le lent déclin de Venise, peu à peu contrainte de s’allier à l’Autriche, devenue la principale puissance d’Italie. Son économie est de plus durement touchée par les guerres.

Après 1070 années d'indépendance, Venise fut finalement conquise par Napoléon Bonaparte le 12 mai 1797 durant la première coalition. L'invasion des Français mit ainsi un terme à l’apogée de Venise, alors la ville européenne la plus élégante et raffinée de son temps, avec une remarquable influence sur l'art, l'architecture et la littérature.

En revanche, Napoléon fut perçu comme une sorte de libérateur par la population juive de Venise, supprimant les barrières du Ghetto ainsi que les restrictions de circulation imposés aux Israélites.

Àu sortir de la courte période d’influence napoléonienne, Venise devient partie intégrante du royaume d'Italie, sous l'autorité autrichienne, par la ratification du Traité de Campo-Formio, ce jusqu’à la remise par l’Autriche de la Vénétie à l’Italie (soutenue par la France de Napoléon III) le 3 octobre 1866.

Chronologie historique

- 452 : la ville de Venise est fondée par des réfugiés de Padoue et d'Aquilée qui fuient les Huns.
- 985 : Venise et Gênes commencent à faire du commerce entre l'Asie et l'Europe occidentale.
- 1000 : la République de Venise domine la côte dalmate et l'Adriatique.
- 1082 : Byzance reconnaît l'égalité de puissance de Venise.
- 1082 : Venise est autorisée à commercer dans l'espace de Byzance.
- 1093 : la construction de la basilique Saint-Marc est terminée à Venise.
- 1192 : début de la magistrature d'Enrico Dandolo, doge de Venise jusqu'en 1205.
- 1204 : Constantinople est mise à sac par les Croisés et l'Empire byzantin est partagé : un quart pour le nouvel empereur, trois quarts pour Venise et les chevaliers.
- 1205 : des fabriques de soie s'ouvrent à Venise et dans toute l'Italie du Nord.
- 1284 : première frappe du ducat de Venise qui devient la monnaie du commerce en Méditerranée.
- 1310 : conjuration Tiepolo-Querini.
- 1346 : élaboration du décor sculpté du Palais des Doges à Venise.
- 1355 : conjuration du doge Marino Falier.
- 1379 : l'historien italien Muraroti décrit l'emploi de fusées durant le siège de Chiozzia, près de Venise.
- 1380 : Venise défait Gênes et assure sa souveraineté sur la Méditerranée orientale.
- 1381 : Gênes est défaite dans la guerre contre Venise.
- 1396 : naissance à Venise du peintre italien Jacopo Bellini.
- 1403 : la République de Venise établit une quarantaine pour se protéger de la Peste noire.
- 1421 : construction de la Cà d'Oro à Venise par Marco d'Amedeo et les Buon jusqu'en 1440.
- 1429 : naissance à Venise du peintre italien Gentile Bellini.
- 1432 : naissance à Venise du peintre italien Giovanni Bellini.
- 1460 : naissance à Venise du peintre italien Vittore Carpaccio.
- 1470 : décès à Venise du peintre italien Jacopo Bellini.
- 1483 : l'artiste italien Giovanni Bellini devient le peintre officiel de la République de Venise.
- 1489 : Venise contrôle l'île de Chypre.
- 1490 : l'éditeur Aldo Manuzio (Aldus Manutius) ouvre son Imprimerie Aldine à Venise.
- 1494 : Venise : Luca Pacioli, Summa de arithmetica, geometrica, proportione e proportionalita. Michel-Ange à Venise et à Bologne.
- 1495 : les œuvres d'Aristote paraissent en grec à Venise. Venise imprime un quart des livres publiés en Europe.
- 1501 : Léonard de Vinci est à Venise. Il produit le Carton de la Sainte-Anne.
- 1502 : un traité de paix est signé entre la République de Venise et l'Empire ottoman.
- 1507 : décès à Venise du peintre italien Gentile Bellini.
- 1508 : la Ligue de Cambrai est formée pour s'opposer à Venise.
- 1509 : Venise est défaite par la Ligue de Cambrai à la bataille d'Agnadello.
- 1510 : décès à Venise du peintre italien Giorgio Zorzi dit Giorgione.
- 1516 : décès à Venise du peintre italien Giovanni Bellini.
- 1518 : naissance à Venise du peintre italien Jacopo Robusti, dit Le Tintoret.
- 1526 : décès à Venise du peintre italien Vittore Carpaccio.
- 1550 : le musicien flamand Adrian Willaert compose à Venise des chants à double chœur.
- 1568 : les cafés se multiplient à Venise.
- 1571 : bataille navale de Lépante (victoire contre les Ottomans), célébrée alors dans toute la Chrétienté.
- 1573 : Venise cède l'île de Chypre à la Turquie.
- 1576 : décès à Venise du peintre italien Tiziano Vecellio, dit Titien.
- 1586 : la banque de Venise, le Rialto, est fondée.
- 1588 : décès à Venise du peintre italien Paolo Caliari, dit Véronèse.
- 1589 : à Venise, Le Paradis (25 m X 10 m) du Palais des Doges est peint par Le Tintoret.
- 1592 : Le Tintoret commence la Cène à San Giorgio Maggiore à Venise.
- 1594 : décès à Venise du peintre italien Jacopo Robusti, dit le Tintoret.
- 1609 : Galilée présente au Sénat de Venise la première lunette astronomique. La démonstration a lieu depuis le Campanile de Saint Marc.
- 1610 : à Venise, Scamozzi achève San Giorgio Maggiore.
- 1619 : fondation de la banque d'État de Venise.
- 1631 : le sculpteur et architecte Baldassare Longhena commence la construction de l'église de la Salute à Venise (achevée en 1687).
- 1637 : ouverture de la première salle d'opéra, le Teatro San Cassiano, à Venise.
- 1684 : la Sainte-Ligue composée du Saint Empire, de la Pologne et de Venise est formée par le Pape Innocent XI pour combattre les Ottomans.
- 1696 : naissance à Venise du peintre et graveur italien Giambattista Tiepolo.
- 1697 : naissance à Venise du peintre et graveur italien Giovanni Antonio Canal dit Canaletto.
- 1712 : naissance à Venise du peintre italien Francesco Guardi.
- 1755 : l'aventurier Casanova est arrêté à Venise pour sorcellerie.
- 1768 : décès à Venise du peintre et graveur italien Giovanni Antonio Canal dit Canaletto.
- 1793 : décès à Venise du peintre italien Francesco Guardi.
- 1797 : Napoléon soumet Venise à l'autorité autrichienne, puis elle est rattachée au royaume d'Italie.
- 1846 : construction d'un pont ferroviaire entre Venise et le continent.
- 1851 : première représentation à Venise de l'opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi.
- 1866 : guerre entre l'Autriche et l'Italie qui y gagne Venise.
- 1932 : première Mostra de Venise.
- 1947 : la Vénétie cède une partie de son territoire, la Vénétie Julienne à la Yougoslavie d’alors.

A lire aussi :

Guide voyage : visiter Venise

Hôtels à Venise

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z